Molotov tv à modernisé la TV mais TF1 fait de la résistance…

TF1 tele shopping

On vous a parlé la semaine dernière d’un nouveau service Français, Molotov TV, qui a, non seulement modernisé d’un grand pas la télévision Française et qui est en passe de s’exporter dans d’autres pays.  D’ici quelques années, ce service à le potentiel de se placer parmi les plus grands services internet au monde. On le surnomme déjà le « Netflix de la télévision ».

Seulement voilà, certains acteurs télévisuels semblent vouloir monétiser et contraindre ce système avant qu’il se développe.

Pourquoi Molotov Tv est il révolutionnaire ? Car il fait le lien entre la Télévision sous sa forme linéaire et cloisonnée (il faut zapper entre des chaînes, les programmes ne sont pas très bien mis en avant, et ce qui pourrait nous intéresser, finalement nous échappe), et la vidéo à la demande, en pleine progression.

Le plus de Molotov TV c’est l’enregistrement dans le cloud, ou le nPVR. Une fonction appelée « Bookmark » dans l’application qui permet d’enregistrer une émission lors de sa diffusion future sur les serveurs de la société. Les enregistrements du direct ne sont pas possible. L’idée est de choisir les programmes qui nous intéresse, et de les retrouver dans notre espace perso dès qu’ils ont été diffusés.

Ainsi Molotov TV nous permet d’exploiter au mieux l’offre télévisuelle, de plus regarder la télévision « de papa », en sa calant à nos modes de consommation des médias d’aujourd’hui. C’est aussi une bonne affaire pour les chaînes car cela leur permet de capter plus d’audience.

Cependant ce modèle gagnant-gagnant ne plaît pas à tout le monde, ainsi TF1 serait en train de modifier son offre d’accès à sa chaîne. La filiale du groupe Bouygues aurait demandé aux diffuseurs (les fournisseurs d’accès et donc Molotov Tv) de souscrire à leur unique nouveau pack, incluant TF1 en 4K, le replay, le retour au début du programme, et le fameux NPVR, pour un tarif 10 fois supérieur. De plus en incluant la diffusion de la chaîne dans le pack, les diffuseurs, s’ils refusaient, se verraient privés du simple flux TV. Chose incompréhensible d’ailleurs car jusqu’alors les chaînes de la TNT ne peuvent pas refuser d’être repris par les opérateurs.

Si nos diffuseurs cèdent, alors, les autres chaînes pourraient suivre ce chemin, la télévision gratuite, financée par la publicité serait aussi donc en plus payante ?

Sûr que ces derniers ne vont pas se laisser faire, ce chantage tiendra t’il ? Pour l’instant, c’est silence radio chez tous les protagonistes, …et le CSA alors ?

Le système de Bookmarks de Molotov tv sera t’il corrompu avant même d’être mis en fonction ?  Voici donc le début de ce feuilleton, qui pourrait courir jusqu’au début 2017.